Olivier Klein donne le coup d’envoi du Conseil national de la rénovation Logement

Home \ Actualité de l'immobilier \ Olivier Klein donne le coup d’envoi du Conseil national de la rénovation Logement
, Olivier Klein donne le coup d’envoi du Conseil national de la rénovation Logement


Le ministre délégué à la Ville et au Logement, Olivier Klein, accueille ce lundi 28 novembre à la Maison de l’architecture de Paris l’ensemble des acteurs de la grande concertation engagée par le gouvernement sur le volet logement. Des réflexions menées dans la cadre du Conseil national de la rénovation (CNR) annoncé par Emmanuel Macron le 8 septembre dernier à Marcoussis.

Dans la droite ligne des annonces présidentielles de Marcoussis, c’est un Conseil national de la rénovation (CNR) dédié au logement “plein et entier” qui se met en place, se félicite le ministre délégué à la Ville et au Logement, Olivier Klein, lors d’un point presse, jeudi soir. Préoccupation première des Français, “la question du logement se devait d’être prise en compte par le CNR”, souligne l’ancien président du conseil de surveillance de l’Anru (Agence nationale de la rénovation urbaine) qui pour animer ces trois mois de concertation a choisi de faire appel à un tandem constitué de Véronique Bédague, ancienne directrice de cabinet du Premier ministre Manuel Valls et actuelle directrice générale du groupe immobilier Nexity, et de Christophe Robert, délégué général de la fondation Abbé-Pierre.

Réconcilier les Français avec l’acte de construire

Sur le fond, ce CNR Logement n’a pas vocation à dresser un énième diagnostic, prévient le ministre, mais plutôt à orchestrer des réflexions “pour progresser ensemble”. Olivier Klein souhaite ainsi rassembler l’écosystème du logement en France ainsi que les citoyens eux-mêmes, avec une ambition affichée : “loger tous les Français !” Sur la forme, trois grandes thématiques sont sur la table, résume le ministre : “comment redonner aux Français le ‘pouvoir d’habiter’ ; réconcilier les Français avec l’acte de construire en donnant aux promoteurs et aux constructeurs la possibilité de faire ; et la question de la transition écologique et énergétique”, autour des enjeux de la rénovation thermique, de l’évolution des techniques et des matériaux ainsi que la question de la mutabilité des constructions mises sur le marché.

Face aux besoins toujours plus pressants en matière de logement, Olivier Klein veut “redonner envie de construire, le plus vite possible en respectant l’environnement et avec des bâtiments dans lesquels on peut avoir aujourd’hui des bureaux et demain des familles”. En bref, “un nouveau modèle à inventer”.

Trois groupes de travail animés par des personnalités qualifiées

Trois groupes de travail vont donc être mis sur pied, pilotés chacun par deux “personnalités” particulièrement sensibilisées aux problématiques du logement. Le premier groupe de travail sera ainsi animé par le maire de Villeurbanne, Cédric van Styvendael, et par le directeur général d’Emmaüs Habitat, Serge Contat. À la tête du second groupe de travail, Olivier Klein a sollicité Catherine Sabbah, déléguée générale de l’Idheal (Institut des hautes études pour l’action dans le logement), et Mickaël Nogal, président du Conseil national de l’habitat. Le troisième groupe de travail sera quant à lui sous la responsabilité de Christine Leconte, présidente de l’Ordre national des architectes, et de la députée Marjolaine Meynier-Millefert.

Source

RELATED POSTS

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *