Amélioration de l’habitat privé : des moyens ambitieux pour permettre de vivre mieux chez soi

Home \ Logement social \ Amélioration de l’habitat privé : des moyens ambitieux pour permettre de vivre mieux chez soi

5 janvier 2023 – Communiqué de presse

, Amélioration de l’habitat privé : des moyens ambitieux pour permettre de vivre mieux chez soi

Pour l’année 2023, le Conseil d’administration de l’Agence nationale de l’habitat de fin décembre 2022 a adopté un budget de 4 milliards d’euros, en hausse de 20%, dont une progression importante en faveur des aides à la pierre. En effet, cette partie du budget est portée à près de 1,6 milliard d’euros (+28%).

Ce budget marque la confiance renouvelée du Gouvernement dans l’action de l’Anah. Il confirme également l’importance de l’intervention sur le parc privé de logements.

Les aides à la rénovation énergétique atteignent ainsi un niveau inédit : MaPrimeRénov’ et MaPrimeRénov’ Sérénité (rénovation globale) disposent d’un budget respectif de 2,4 milliards d’euros et de 596 millions d’euros (+21%) afin de répondre à l’urgence climatique et de protéger les ménages des effets de l’inflation. La part de budget allouée à la rénovation énergétique des copropriétés (MaPrimeRénov’ Copropriété) est également revue à la hausse (455M€, soit +45%) afin d’accompagner la dynamique enregistrée depuis 2022 et de prendre en compte la revalorisation du plafond de travaux et le doublement des primes individuelles destinées aux ménages modestes.

Par ailleurs, les objectifs de logements adaptés à la perte d’autonomie continuent d’augmenter fortement pour répondre au souhait des seniors de vieillir chez eux, dans un logement sûr et digne. En 2023, ce sont ainsi 40 000 logements qui pourront être adaptés, soit une hausse de 67% au travers d’un budget porté de 144 M€. Cette dynamique très positive s’inscrit dans la perspective du lancement, en 2024, de MaPrimeAdapt’.

Les autres aides de l’Agence connaissent également une progression afin de mieux traiter l’habitat indigne (89M€) et de résorber l’indignité irrémédiable (24M€), d’accompagner les propriétaires bailleurs dans la rénovation d’un patrimoine locatif privé indispensable (125,2M€), de maintenir le fonds d’humanisation des structures d’hébergement (10M€) et de poursuivre l’accompagnement des collectivités territoriales au travers des crédits d’ingénierie qui connaissent également une importante progression (135,7M€).

Enfin, ces moyens doivent permettre de poursuivre le déploiement de France Rénov’, le service public de la rénovation de l’habitat, sur tout le territoire. Plus de 500 Espaces Conseil France Rénov’ accueillent tous les propriétaires, pour les conseiller gratuitement et en toute indépendance. Le lancement de Mon Accompagnateur Rénov’ en 2023 doit également faciliter l’accompagnement des ménages, afin de réaliser un projet sur-mesure, le plus performant possible, et de faciliter le passage à l’acte en bénéficiant d’un tiers de confiance tout au long de la réalisation des travaux.

Principales évolutions des aides en faveur de l’amélioration de l’habitat :

  • Augmentation du plafond de travaux pour les propriétaires occupants dans le cadre de « MaPrimeRénov’ Sérénité » qui passe de 30 000€ à 35 000€.
  • Pérennisation du dispositif MaPrimeRénov’ Copropriété, avec deux évolutions majeures à compter du 1er février 2023 :

– l’augmentation du plafond de travaux, qui passe de 15 000 € à 25 000 € par logement ;
– le doublement des montants des primes individuelles pour les ménages aux revenus modestes, qui passent de 750 € à 1 500 €, et de 1 500 € à 3 000 € pour les ménages aux revenus très modestes.
 

  •  Augmentation du forfait “rénovation globale” de MaPrimeRénov’, pour les ménages aux revenus intermédiaires (10 000€) et supérieurs (5 000€), qui réalisent des travaux permettant un gain énergétique supérieur à 55%.

Source

RELATED POSTS

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *