Comment transmettre son patrimoine de son vivant ?

Home \ Notaire \ Comment transmettre son patrimoine de son vivant ?
patrimoine

Pour bien préparer votre succession, n’hésitez pas à transmettre votre patrimoine de votre vivant. Entre autres, vous pouvez miser sur l’assurance-vie, la SCPI en démembrement, la constitution d’une SCI et la transmission d’une entreprise familiale. Vous avez également le choix entre deux techniques d’optimisation de la fiscalité de votre succession, dont : les abattements et les donations.

Les différents moyens d’anticiper sa transmission successorale

L’un des moyens d’anticiper votre transmission successorale est l’assurance-vie. Vous pouvez épargner sur votre contrat pour permettre à vos bénéficiaires de récupérer l’argent économisé quand vous mourrez. Normalement, un abattement de 152 500 euros sur le montant de ce contrat s’applique sur tous les versements effectués avant vos 70 ans, et ce, par bénéficiaire. Le cas échéant, vos bénéficiaires bénéficieront d’un abattement unique de 30 500 euros.

Pour ce qu’il en est de la SCPI, il fonctionne exactement comme en démembrement. Il vous permet d’acquérir des parts de SCPI en usufruit et de faire profiter à vos enfants la nue-propriété de celles-ci.

Par ailleurs, la constitution d’une SCI permet également d’acquérir un ou plusieurs biens avec des associés. Elle fonctionne comme une entreprise, c’est-à-dire que chaque associé apporte ses parts sociales pour constituer un capital social.

En ce qui concerne enfin la transmission d’une entreprise familiale, vous pouvez parfaitement le réaliser de votre vivant tout en optimisant la fiscalité de la donation. Il est vrai que le Pacte Dutreil reste encore méconnue par beaucoup de gens, mais il permet de bénéficier d’un abattement de 75% sur la valeur de l’entreprise en question.

Les principales techniques d’optimisation de la fiscalité d’une succession

L’abattement autorisé par la loi sur les donations est de 100 000 euros par bénéficiaire. Cette réduction est renouvelable tous les 15 ans et elle est plus intéressante quand vous commencez à transmettre votre patrimoine tôt.

Elle est également de type cumulable, c’est-à-dire que chaque parent peut donner 100 000 euros à son enfant sans fiscalité. Si vous comptez transmettre votre patrimoine à vos petits-enfants de votre vivant, l’abattement qui va s’appliquer est de 31 865 euros.

Avant de clôturer ce guide, il convient de noter qu’il existe trois types de donations : les donations entre vifs, les donations entre époux et les dons manuels de biens meubles. Le démembrement de propriété constitue aussi une bonne alternative en matière de gestion de patrimoine, puisqu’il permet de transmettre un patrimoine de son vivant tout en optimisant la fiscalité de la transmission.

RELATED POSTS

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *