La tradition des cimetières d’animaux privés dans les maisons de maître et châteaux

Home \ Dans mon quartier \ La tradition des cimetières d’animaux privés dans les maisons de maître et châteaux

De nombreux propriétaires d’animaux décident d’enterrer leur compagnon dans un cimetière privé pour éviter les cimetières associatifs et les cimetières communaux. C’est en effet une façon pour eux de montrer combien leur animal compte pour eux et de garantir une meilleure conservation du cercueil dans le temps, face à l’humidité et au poids de la terre.
Toutefois, il convient de noter qu’il y a des démarches à suivre pour réaliser ce genre de chose et la plupart des propriétaires des maisons de maître et des châteaux les connaissent.

La législation sur l’enterrement des animaux dans un cimetière privé pour animaux

La législation sur l’enterrement des animaux impose qu’un animal de compagnie doit être enterré dans un endroit situé loin des zones urbains et à une distance de plus de 35 mètres d’un lieu d’habitation ou d’un point d’eau. L’enterrement en question doit également être fait avec une profondeur d’au moins 1,20 m et l’animal doit peser moins de 40 kilos.
Pour ce faire, le propriétaire de l’animal domestique doit recourir aux services de professionnels en la matière et ces derniers viendront chez eux ou chez leur vétérinaire pour s’occuper du corps. Une prise en charge individuelle est normalement pratiquée et les prestataires vont conserver le corps le temps d’organiser l’inhumation sur le cimetière privé.
Il convient de noter que la durée de leur intervention ne dépasse pas les 72 heures jours ouvrables et il adresse surtout leurs services aux propriétaires d’animal qui habitent des maisons de maître ou des châteaux.

Les particularités d’un cimetière d’animaux privé

Par ailleurs, il convient de noter qu’un cimetière privé pour animaux est un cimetière entièrement dédié aux animaux de compagnie tels que les chiens, les chats, les oiseaux et les furets. Ainsi, il n’est pas possible ni autorisée d’y enterrer un Homme, même s’il ressemble en tout point à un cimetière classique.
Si le propriétaire de l’animal le souhaite, il peut y inhumer ce dernier dans une fosse en pleine terre ou dans un caveau. Puis, il peut ajouter des plaques commémoratives à l’extérieur pour placer la photographie de l’animal ainsi que d’autres éléments d’ornement.
Bien sûr, il peut venir de temps en temps sur les lieux pour rendre visite à leur compagnon et pour entretenir les lieux. Et il peut aussi profiter de tous les avantages des cimetières pour chien comme le fait de faciliter le travail de deuil de l’animal, le fait de créer un espace particulier pour celui-ci et aussi le fait d’afficher publiquement un témoignage d’amour.

RELATED POSTS

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *