Immobilier : bilan des achats immobiliers en 2019

Home \ Actualité de l'immobilier \ Immobilier : bilan des achats immobiliers en 2019

Seuls les chiffres peuvent nous démontrer les grandes tendances du marché immobilier en 2019. Puis, c’est également à partir des statistiques que l’on puisse estimer ce qui nous attend en 2020. Mais pour résumer tout ce qui s’est passé en quelques lignes, voici un petit bilan des transactions ou achats immobiliers 2019 !

Une hausse rapide des prix des logements

Il y a lieu de confirmer qu’il y a eu un regain de tension sur le prix de l’immobilier en 2019. En effet, la hausse du prix des logements a été évaluée à 4,5% en 2019 alors que celle-ci n’était qu’à 3,7% en 2018. Du coup, le prix moyen d’un logement est d’environ 251 000 euros dans l’ancien, soit un prix moyen au m² de 3 384 euros.
Par ailleurs, il faut aussi noter que ce rehaussement rapide de prix concerne surtout le marché des maisons puisque leurs prix s’accroissent de 5,4% en seulement un an, alors que ceux des appartements n’augmentent que de 3,9% en un an.

Les villes les plus touchées par la tension

Toutefois, il est à savoir que cette tension sur les prix des logements ne concerne pas toutes les villes. Il y a effectivement des villes qui gagnent comme Angers, Brest, Nantes, Rennes, Lyon et Villeurbanne ; et il y a des villes qui perdent telles que Mans, Quimper, Grenoble, Saint-Etienne, Valence, Orléans et Bordeaux.
Une augmentation du nombre de transactions immobilières
En 2019, beaucoup de ventes de logements anciens ont été conclus car le million de transaction a été dépassé. Les notaires de France ont justement compté 1,59 million de ventes en 2019, soit une augmentation de 10% par rapport à l’année précédente.
Mis à part cela, les établissements de crédits proposent aussi des taux très attractifs voire même des taux moyens très bas de type 0,65% pour un emprunt qui s’étale sur 7 ans et cela a beaucoup encouragé les acheteurs.
Sans parler des conditions d’octroi de crédits bancaires qui ont été simplifiées et assouplies et c’est ce qui a abouti à une production de crédits immobiliers aux particuliers de 186 milliards d’euros en 2019 contre 172 milliards d’euros en 2018.

Les estimations pour 2020

Cette année, les spécialistes qui étudient le marché immobilier en France estiment que le niveau des ventes va rester élevé. Il se peut que l’augmentation des prix dans l’ancien ralentisse un peu mais le nombre de transactions immobilières va rester à haut niveau. A côté de cela, la demande de logements pourrait baisser si les conditions d’accès au crédit deviennent moins favorables ou si les prix ne cessent pas de monter.

RELATED POSTS

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *